Énergie solaire 2018-02-12T17:40:50+00:00

L’énergie solaire

Principale source d’énergie renouvelable, le soleil nous permet d’utiliser ses rayons pour nous alimenter en chaleur ou en électricité.

Dans l’univers, le soleil n’est qu’une «petite» étoile, vieille d’environ 5 milliards d’années, située à 150 millions de km de nous et qui est 1.300.000 fois plus grosse que la Terre.
Le rayonnement d’énergie qu’il nous envoie, résulte de réactions de fusion nucléaire en chaîne (transformation de l’hydrogène en hélium) engendrant, à sa surface, un rayonnement d’une puissance estimée à environ 66 millions de watts par m².
Lorsque l’on parle d’énergie solaire, on se réfère à l’utilisation directe de celle-ci par l’homme et non à la valorisation des autres sources d’énergies renouvelables résultant de la transformation indirecte du rayonnement solaire, telles que le vent, la biomasse,…

On peut distinguer deux types principaux de conversions, qui, à leur tour, vont déterminer, en amont, des modes particuliers de captage, et, en aval, des solutions spécifiques de transport et de stockage.

La première conversion du rayonnement solaire est aussi universelle «qu’évidente»: dès que l’énergie lumineuse du soleil rencontre de la matière, celle-ci en transforme directement une partie en chaleur. C’est ce qu’on appelle la conversion thermique, et c’est aussi sur ce principe que sont basés les principaux procédés de chauffage solaire intéressant une région comme la Wallonie.

La seconde voie de transformation résulte de la technologie moderne et de la découverte des matériaux semi-conducteurs: c’est la conversion photovoltaïque, qui permet de produire directement de l’énergie électrique à partir du rayonnement solaire. A l’échelle du globe, le champ des applications ouvert par ces nouvelles cellules solaires est en plein développement. Toutefois, leur utilisation demeure plus limitée dans une région d’ensoleillement modéré comme la Wallonie, mais nous l’évoquerons également.

La puissance reçue au niveau du sol est toutefois plus faible. En effet, les gouttelettes d’eau formant les nuages et les poussières atmosphériques réfléchissent une certaine fraction du rayonnement solaire. Par ailleurs, une autre partie importante est absorbée par la couche nuageuse et les poussières en suspension mais aussi par la vapeur d’eau et les différents gaz qui composent l’atmosphère. Cette absorption entraîne le réchauffement de l’atmosphère et la réémission d’un rayonnement de longueur d’onde inférieure au rayonnement solaire direct donc d’énergie moindre, constituant ce que l’on appelle le rayonnement «diffus», émanant des masses atmosphériques qui nous «cachent» le soleil.

Comment utiliser les rayons du soleil ?

Les rayons du soleil peuvent être convertis en chaleur thermique ou transformés en électricité grâce à la technologie des matériaux semi-conducteurs des panneaux photovoltaïques :

Les autres énergies renouvelables

L’énergie éolienne L’énergie hydroélectriqueLa biomasse– Les pompes à chaleur- La géothermie