Perceptives et développement 2018-01-10T11:42:24+00:00

Un choix intelligent pour relever un défi énergétique majeur

solaire-thermique
L’évolution du solaire thermique au cours de la décade 1980 à 1990 peut schématiquement être décrite comme suit:
– Maîtrise des connaissances scientifiques et techniques liées au fonctionnement et par conséquent au dimensionnement des équipements de base, principalement les capteurs thermiques plans ou à concentration modérée.
– Développement des méthodes de traitement des données météorologiques orientées vers les applications, y compris les méthodes de prévision.
– Apparition d’une mini-industrie solaire de fabrication des éléments typiques: absorbeurs, échangeurs, régulation.
– Évolution rapide des idées dans la conception des systèmes conduisant à privilégier la simplicité, la standardisation, la fiabilité et l’adaptabilité par rapport au rendement ou aux simples performances énergétiques.
Cette évolution est le résultat de travaux scientifiques fondamentaux, de la construction d’installations prototypes, d’essais en conditions réelles, de la diffusion des connaissances et des larges efforts des organisations internationales telles l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) et la Communauté Européenne (CE) en vue de favoriser les échanges, de standardiser les méthodes d’essai, de diffuser l’information et d’aider tes coopérations.
La technologie des capteurs plans a atteint un seuil de maturité suffisant.
L’analyse des performances d’installations solaires en conditions réelles a en effet montré que les éléments auxiliaires, visant à améliorer le rendement ou les performances, peut conduire à une diminution de la fiabilité, à des difficultés de contrôle et, finalement, à une diminution des performances.
Ceci est particulièrement vrai, naturellement, dans les pays du Sud ou l’indisponibilité d’une pièce, soit complexe, soit simplement rare, peut compromettre le fonctionnement de l’installation pendant des m(. Le contexte est cependant favorable pour entamer un nouveau développement de la filière, ceci grâce à la conjonction de plusieurs facteurs

– progrès techniques et baisses de coûts pour certaines filières programmes de Recherche & Développement en Allemagne, au Japon et aux USA,
– acquisition d’expérience par les industriels et prestataires de service qui sont restés actifs dans le secteur (garantie de bon fonctionnement et de sérieux),
– prise en compte des problèmes globaux d’environnement (effet de serre, pluies acides..),
– volonté des collectivités locales de valoriser les gisements d’énergies renouvelables disponibles, qui peuvent ainsi créer des revenus et des emplois nouveaux.

Des effets tangibles peuvent déjà être observés dans de nombreux pays.