Nous savons tous qu’il est tentant, par temps froid, d’augmenter le chauffage, mais est-ce que vous allez trop loin ? La température recommandée pour votre maison est d’environ 19 degrés voir un peu plus si vous avez des jeunes ou des personnes âgées dans la maison. Pourtant la plupart d’entre nous réglons le chauffage sur un niveau trop élevé. Parfois même en pensant que c’est bon pour nous ! En réalité, il n’y a aucun intérêt à pouvoir se balader chez soi en t-shirt en plein hiver. Surchauffer son habitation, c’est mauvais sur tous les plans. Voyons le pourquoi et le comment!

Quels sont les causes d’une maison surchauffée ?

Le but d’un système de chauffage est d’apporter du confort à votre maison par temps froid. Mais le confort ne se limite pas à recevoir de la chaleur. Un système de chauffage qui fonctionne tout le temps rendra une maison inconfortablement chaude, presque au point où vous serez heureux d’aller dehors dans le froid !

Parfois une maison surchauffée soit un simple cas d’erreur dans la programmation du thermostat, à d’autres moments, il faudra faire réparer le système de chauffage par des professionnels.

Vous voulez un équilibre de chaleur agréable dans votre maison, et si votre système de chauffage ne s’éteint pas quand il le devrait, vous vous retrouverez avec un environnement intérieur désagréable.

Pourquoi un chauffage fonctionne en continu ?

trop-chauffageIl faut voir quel est votre mode de chauffage. Selon que vous ayez tel type de chauffage ou tel autre, la surchauffe peut avoir différentes origines :

  • chauffage au bois, poêle à bois
  • chaudière au gaz ancienne ou chaudière à condensation
  • chauffage électrique (convecteur électrique ou radiateur à inertie)
  • chauffage avec plancher chauffant
  • pompe à chaleur
  • poêle à granulés de bois

Il existe de nombreuses sortes d’appareils de chauffage. Vous pouvez aussi penser à faire un audit énergétique de votre maison et envisager un chauffage qui puisse réduire votre consommation énergétique (voir info par ailleurs sur notre site).

Pour les maisons équipées du chauffage central, la cause la plus fréquente d’un appareil de chauffage qui fonctionner sans arrêt est un mauvais fonctionnement du thermostat. Si le capteur de température du thermostat commence à indiquer que les niveaux de chaleur dans une maison sont plus bas qu’ils ne le sont réellement, le thermostat ne signalera pas à la chaudière, à la chaudière ou à la thermopompe de s’éteindre. Un problème de thermostat plus grave est la perte d’une connexion électrique au système de chauffage. Il y a un fil dédié qui signalera à l’appareil de chauffage de s’éteindre de lui-même, et un mauvais fonctionnement dans le câblage signifiera que l’appareil ne s’éteindra pas.

La panne électrique peut également se produire dans le système de chauffage lui-même. Si l’interrupteur de contrôle de la température se brise, le système risque de surchauffer. Cela signifie non seulement une maison trop chaude, mais cela peut aussi devenir dangereux.

Pourquoi il est  important de ne pas surchauffer ?

Vous dépensez de l’argent inutilement

52 % des gens croient à tort que le fait d’augmenter le thermostat au-dessus de la température désirée est un moyen de chauffer une maison plus rapidement. Mais c’est inefficace et gaspille de l’argent. Augmenter le règlage d’un seul degré peut augmenter les factures d’énergie de 10 %.

Si vous avez tendance à surchauffer votre habitation en hiver, il y a fort à parier que votre facture de chauffage s’en ressent. Que vous vous chauffiez à l’électricité, au gaz ou même grâce à une source d’énergie renouvelable, surchauffer c’est jeter l’argent par les fenêtres. En réglant correctement la température pour vous sentir bien sans surchauffer, vous allez économiser de précieux euros sur votre facture.

En réduisant la température de votre maison de seulement 1°C, vous pourriez faire des économies et réduire votre facture de chauffage jusqu’à 85€ par an.

Vous gaspillez une énergie précieuse

A notre époque, toute énergie est précieuse. En Belgique, une partie de l’électricité provient de l’énergie nucléaire. Vous le savez certainement, cette industrie produit des tonnes de déchets radioactifs chaque année. Arrêter de surchauffer, c’est permettre de produire moins de déchets nucléaires, qui mettront des siècles à se dégrader.Quand les centrales sont à l’arrêt, il faut importer l’énergie élecgrique parfois à un coût élevé. Plus nous devons en importer et plus le prix unitaire augmente.

Pourquoi gaspiller cette énergie et faire augmenter les prix ? Lorsque vous êtes tenté de surchauffer, pensez à ceux et celles qui passent l’hiver dans le froid. Vous verrez, la température de votre logement vous paraîtra tout de suite plus agréable !

C’est mauvais pour la santé

Si vous avez l’impression de vous protéger en chauffant à l’excès votre habitation, vous avez tout faux. Une trop haute température, lorsqu’elle n’est pas naturelle et que la différence est trop marquée avec la température extérieure, est mauvaise pour la santé. La sphère ORL va être particulièrement touchée. Un intérieur surchauffé va entraîner un dessèchement des muqueuses. Vous risquez d’avoir plus de mal à déglutir et à respirer. Et le dessèchement va favoriser l’entrée des microbes. Vous serez donc particulièrement sujet(te) aux rhumes, sinusites, grippes et autres maux de l’hiver.

Surchauffer son habitation favorise également la dilatation des vaisseaux sanguins et ralentit la circulation. L’inconfort sera accentué si vous souffrez déjà de jambes lourdes ou si vous avez des varices.

Vous risquez de mal dormir

Autre conséquence d’un excès de chauffage sur la circulation sanguine : lorsqu’elle est ralentie, le sommeil est perturbé. Vous risquez d’avoir du mal à vous endormir ou d’avoir un sommeil peu réparateur.

Si vous vous réveillez en sueur ou que vous n’avez pas légèrement froid en sortant du lit, c’est que vous surchauffez votre chambre. Dans ce cas, baissez la température et ajoutez plutôt une couette ou une couverture.

Mais, alors, quelle température dans la maison ?

A la lecture de cet article, vous vous demandez certainement comment arrêter de surchauffer tout en vous sentant bien chez vous. Pas de panique, on a des chiffres concrets. Pour un confort thermique correct : dans le salon et la salle à manger, la température doit être de 19°C. Dans la chambre, entre 17 et 19°C, selon votre degré de frilosité. Une chambre de bébé, elle, devra avoir une température comprise entre 19 et 21°C. Dans la salle de bains, vous pouvez monter à 21 ou 22°C pour ne pas avoir trop froid en sortant de la douche. Mais pensez à couper le chauffage lorsque vous n’utilisez pas la salle de bain pendant longtemps.

Et n’oubliez pas d’aérer

On pourrait se dire qu’aérer en hiver, c’est gaspiller de l’énergie. Certes, la température va baisser, mais aérer reste nécessaire. Essayez d’ouvrir les fenêtres cinq à dix minutes par jour, de préférence le matin. Ainsi, l’air sera renouvelé et les virus disparaîtront.