Isolation acoustique plafond

Isolation acoustique plafond 2018-01-02T15:38:44+00:00

Isolation acoustique, protégez-vous du bruit

Les vibrations sonores causées par les voitures, métro, etc, le tapage des voisins ou encore les brouhahas provenant du marché d’à côté sont loin d’être tolérables. Tous ces sons solidiens et aériens constituent un véritable gène, justifiant le lancement des travaux d’isolation de votre plafond. Le traitement phonique des plafonds est indispensable et doit faire partie intégrante d’un projet de rénovation.

Comment choisir le bon matériau ?

Il n’est pas facile de savoir quel matériau permet de lutter efficacement contre les bruits environnants. Toutefois, la performance sonore d’un isolant est éventuellement définie par un coefficient d’absorption acoustique appelé « Alpha Sabine ». Cet indice s’exprime par un chiffre compris entre 0 et 1, plus celui-ci est élevé, plus le produit en question est efficace. Toutefois, pour être sûr de choisir la solution idéale, le mieux est de faire appel à un professionnel qui saura déterminer la qualité des panneaux selon leur Alpha Sabine exprimé en Hertz (Hz) ou en kilohertz (kHz).Les produits utilisés seront en fonction des spéficités de votre construction et de ses propriétés acoustiques, comme l’épaisseur des murs.

Il faut de différents isolants pour le traitement de chaque fréquence (élevée, moyenne, basse). Les fibres minérales et naturelles sont, par exemple, utiles pour isoler une pièce à usage domestique. Plusieurs matériaux comme le bois, le coton, le lin, la laine de roche et de verre sont à combiner pour insonoriser tous les plafonds dans la maison.

La création d’un cocon protecteur

Pour lutter contre ces agressions sonores qui proviennent des espaces environnants, vous pouvez vous investir dans des « sous-plafonds collés ». Ces derniers existent sous forme de plaque ou de rouleau. Leur pose est facile, toutefois, ils ne sont pas utilisés pour l’isolat° sonore de la toiture d’une terrasse, en raison de leur sensibilité face à la condensation et aux intempéries.

Quelle que soit l’origine des sons, le « faux plafond suspendu » est toujours la solution idéale. Cet isolant est constitué de plaques de plâtre spécial, fixées sur une armature maintenue par des tiges.

Afin de favoriser l’isolat° phonique et l’effet « masse-ressort-masse », il faut bien remplir le plénum de matériaux capables d’absorber les vibrations sonores.

Les autres solutions pour limiter les bruits aériens au niveau des plafonds

Pour vous protéger contre les bruits provenant de l’extérieur ou ceux qui circulent dans votre logement, vous avez intérêt à procéder à l’ isolation phonique  de vos toitures.

Vous pouvez tout simplement limiter les sons d’impact en interposant une couche isolante telle qu’une moquette sous le plancher de l’étage supérieur. Ainsi, vous assurez en même temps l’isolation acoustique du sol et du plafond. Vous avez également la possibilité de placer sous votre parquet une couche de mousse.

Par ailleurs, en créant une barrière antichocs au niveau des combles perdus, vous limiterez la propagation des vibrations sonores. L’utilisation d’un isolant en laine minérale de 15 cm s’avère efficace.

La prestation d’un professionnel en isolation sonore et thermique vous est indispensable, car ce dernier peut constamment vous apporter son aide lors des travaux de rénovation intérieur et extérieure.

Reportez-vous à la Table des matières pour plus d’informations

 

Isolation acoustique plafond

Demandez des devis

Links for the middle of this Content :

Demandez des devis maintenant

At vero eos et accusamus et iusto odio dignissimos ducimus qui blanditiis praesentium voluptatum deleniti atque corrupti quos dolores et quas.

PRÉNOM *
NOM *
EMAIL *
TÉLÉPHONE

SUJET

MESSAGE