Isolation toiture 2018-01-16T16:15:17+00:00

Isoler votre toiture est le meilleur investissement que vous puissiez faire

Le toit de votre maison est la principale source de déperdition de chaleur. Les pertes de chaleur dues à la toiture sont estimées à 30%. Les premiers travaux d’isolation à envisager dans votre habitation concerne donc la toiture. Une bonne isolation du toit permet d’éviter 30% de perte de chaleur et vous améliorez donc l’isolation thermique de votre bâtiment de près d’un tiers.

Le choix se fait entre isolation par l’extérieur et  par l’intérieur. Chacune de ces techniques a ses atouts et ses inconvénients. En général, vous pourrez utiliser le chevronnage de votre charpente pour insérer de l’isolation entre les chevrons. Si votre charpente n’est pas récente, il est probable que la sections des chevrons ne vous permettent pas de placer une couche d’isolation suffisante. Dans ce cas, il est recommandé de poser deux couches d’isolant. La première entre les chevrons et une seconde sur d’autres chevrons que vous aurez placé de façon croisée avec le chevronnage d’origine.

 Si vous devez remplacer la couverture de votre toit, vous pouvez envisager d’ajouter au-dessus de la charpente une couche d’isolation qui sera le plus souvent constituée de panneaux de polystyrène. Dès cette phase de préparation, il est indispensable de recourir au service d’un professionnel, couvreur pour  toiture. Il est le seul à pouvoir effectuer un diagnostic approfondi de la construction, et à proposer la solution appropriée.  L’expert fera une analyse complète de votre habitation. À part les contraintes techniques, la préférence du propriétaire est également un des critères à ne pas négliger pour connaître la solution à adopter.

Une fois que l’étude de faisabilité du projet est effectuée, l’expert explique les différentes options qui s’offrent au propriétaire. Les isolants disponibles sur le marché sont d’ailleurs nombreux. Par conséquent, il est indispensable de comprendre les particularités de chacun des matériaux proposés ainsi que le véritable intérêt d’isoler d’une toiture.

Le diagnostic d’un toit mal isolé

Les occupants d’une habitation peuvent avoir des difficultés à décider de la nécessité d’effectuer des réparations. Par négligence ou par souci d’économie, certains se limitent à la réalisation de quelques changements minimes par eux-mêmes, sans passer par l’étape du diagnostic. Avant toute intervention, il est cependant primordial de faire appel à un expert qui se chargera d’étudier le problème et les contraintes éventuels avant d’établir un devis et vous fournir les bonnes solutions.

Les types d’isolants pour toiture

Les matériaux d’isolation de toiture peuvent être classés en plusieurs catégories selon leur nature : les naturels, les minéraux et les synthétiques. Chacun d’entre eux possède ses particularités, ses avantages et ses inconvénients.

Les isolants minéraux :

Ils  possèdent des performances thermiques et acoustiques intéressantes. Ils ont également l’avantage d’être faciles à mettre en place en dépit du risque de prolifération de poussières lors de la pose.

La laine de verre

La laine de roche

Les isolants naturels :

Ces matériaux procurent un grand confort, et sont conformes aux normes en matière de performances isolantes. Grâce à leurs capacités de régulation hygrométrique, ils limitent l’humidité sur les parois.

Le chanvre

La laine de bois

Les isolants synthétiques :

Il sont parfaits pour les toitures et peuvent amoindrir les risques de rétention d’eau. Ils sont proposés en plusieurs types, mais les plus connus sont :

Le polyuréthane

Le phénolique

Ainsi, chaque famille d’isolants a ses qualités et ses performances. Certains conviennent davantage à l’isolation de la toiture. Le choix de la technique  à privilégier est ainsi une des étapes déterminantes dans un projet d’isolation.