Isolation plafond

Isolation plafond2018-01-02T15:38:57+00:00

Les plafonds, un endroit de la maison bien souvent oublié

Souhaitez-vous limiter la consommation d’énergie et la déperdition de chaleur au sein de votre habitation ? Vous avez tout intérêt à réaliser l’isolation de votre toiture , de votre sol, et de vos murs. Quelques travaux de rénovation thermique et phonique vous permettent de bien vivre l’été et l’hiver.

pourquoi le plafond?

Isoler sa toiture est primordial, c’est par le toit que s’opère la plus grande déperdition énergétique. En réalisant cette rénovation, vous aurez la chance de faire des économies d’énergie et d’alléger vos factures. Grâce à ce dispositif, vous vous sentirez bien chez vous.

Par ailleurs, ce panneau d’isolation phonique améliore la performance phonique dans de votre maison. L’isolation sonore agit sur les bruits provenant de l’extérieur en les atténuant, tandis que l’isolation acoustique réduit la propagation solidienne de sons.

Les différents types d’isolations

Le matériau adéquat va dépendre de vos plafonds, et de leur configuration.

Vous avez le choix entre des isolants mono-composants (rouleaux en PVC, polystyrène) ou mutli-composants (liège, aluminium et polyuréthane).

Dans le cas de faux plafonds ( ou suspendus ), l’utilisation d’un ou plusieurs isolants épais s’impose. Le nombre de panneaux dépend du volume du plénum (espace vide entre les tuiles et le plafond existant).

Vous pouvez choisir des couches multiples de laines minérales, végétales, animales ou bien des isolants en vrac.

Les différents matériaux d’isolant pour plafonds

Le choix des isolants dépend de la qualité de celui-ci, de son épaisseur et de l’espace disponible.

Vous pouvez choisir entre la laine de verre, la perlite, la fibre de bois, l’ouate de cellulose…Le choix des matériaux dépendra de l’espace disponible et des performances rechercheés.

En tout cas, il vaut mieux se fier à l’avis d’un expert  avant d’entamer les travaux. Cette personne qualifiée recommande l’installation d’un isolant extrêmement perméable, résistant et incombustible. En termes de qualité, elle privilégie les matériaux non toxiques, ininflammables et imputrescibles tels que la perlite. Après avoir déterminé la matière adaptée, elle peut isoler cette paroi en appliquant les différentes poses : agrafage, collage, épandage ou pulvérisation…

La pose d’isolants

Les travaux d’isolation du plafond commencent par la pose de rouleaux d’isolants à l’exemple de la laine de roche ou de verre. Ces derniers sont déroulés dans le plénum. L’installateur agréé y laisse une lame d’air qui consitue une couche de protection supplémentaire.La couche de papier kraft est positionnée du côté intérieur. Par conséquent, elle joue par excellence son rôle de pare vapeur.

Les précautions à prendre

Les travaux doivent être soigneusement effectués afin de limiter les risques d’humidité. En cas d’infiltration d’eau, les isolants sont moins performants. De ce fait, il faut installer une ou deux membranes frein-vapeur au-dessus pour prévenir toute problème d’humidité. Même si ces derniers sont épais ou constitués de laines, de copeaux ou d’ouates, il est toujours nécessaire d’empêcher la condensation, à l’intérieur de la maison.

Avec le temps, des particules fines se détachent des matériaux au niveau des plafonds. Pour que ces derniers ne salissent pas les pièces, il vaut mieux privilégier des isolants épais et anti-poussière.

L’isolation phonique

Pour vous protéger des bruits aériens et solidiens (causés par les matériaux), l’isolat° phonique et acoustique est certainement indispensable. Toutefois, le problème n’est pas entièrement réglé sans le traitement des autres parois comme l ou les cloisons. Le niveau sonore s’atténue en déposant une couche isolante sur le sol et en remplaçant éventuellement les portes et fenêtres par des menuiseries au double vitrage.

Ces travaux doivent être essentiellement réalisés par un professionnel. Celui-ci choisit le bon matériau en tenant compte du coefficient d’absorption acoustique ou de l’« Alpha Sabine ». Il sait déterminer l’isolant doté d’une haute performance en tenant compte de l’indice exprimé par un chiffre compris entre 0 et 1.

Quels sont les prix?

Les mousses polyuréthane ou les isolants épais sont vendus en couche, pour le prix d’environ 4 euros à 15 euros le mètre carré. Le prix s’élève si le matériau est anti-feu ou anti-insectes.

Vous pouvez demander plusieurs devis auprès d’experts. Le recours à leur prestation est essentiel afin de s’assurer d’une pose professionnelle.

Choisir un professionnel

Réaliser l’isolati° thermique ou phonique peut s’avérer complexe, car il faut prendre en compte tous les paramètres : humidité, ventilation… Dans ce cas, le recours à la prestation d’un professionnel ou d’une entreprise est important. La protection qu’un expert met en œuvre dure toute la vie. Par contre, si vous décidez de réaliser les travaux vous-même, vous risquez de perdre du temps et de l’argent.

Passer par une entreprise agréée vous permettra de prétendre à certaines primes et/ou réductions d’impôts.

Ces autres article peuvent vous intéresser:

Pour plus d’informations consultez la table des matières.