Laine de verre2018-01-18T17:41:57+00:00

La laine de verre, un excellent matériau pour isoler votre maison

La qualité isolante de la laine de verre s’explique par l’air emprisonné dans l’enchevêtrement de ses fibres. Ce matériau améliore ainsi la performance thermique et phonique dans l’habitat et dans les bâtiments non résidentiels comme les industries et les commerces. Il est très souvent utilisé pour isoler un toit par l’intérieur et par l’extérieur. Focus sur la laine de verre.

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Composé de verre recyclé et de laine, c’est l’un des isolants les plus légers et les plus performants parmi tous les matériaux isolants. Comme les fibres de bois, elle absorbe tous les bruits provenant de l’extérieur de la maison et ceux issus des chocs, des marches et des déplacements d’objets à l’intérieur. Outre sa correction phonique, la laine possède également une propriété incombustible. Il a l’avantage de freiner la propagation des flammes en cas d’incendie.

De plus, la laine de verre est non hydrophile, car si elle est mouillée, elle reprend très vite sa qualité thermo-acoustique après son séchage naturel.

Depuis plus de 70 ans, ce produit a fait ses preuves et s’est décliné sous plusieurs formes (rouleaux, panneaux souples/rigides, coquilles, nappes, flocons). Vous êtes libre de choisir parmi ces modèles tout en tenant compte de l’accessibilité de la partie à isoler.

Comment  est-elle fabriquée ?

Elle est obtenue à partir du recyclage des ressources naturelles très abondantes (le calcin et le sable) et l’ajout des produits de collage ou des fondants. Après le fibrage, elle est transformée en matelas polymérisé et calandré. Elle résiste au passage de l’air et ses fibres sont longues et souples. Généralement, ce type de produit de construction passe par des contrôles rigoureux et continus avant sa mise sur le marché.

laine-verre-pose

Laine de verre : pour quelle application ?

La laine de verre sert à calfeutrer les rampants des toitures, à isoler les plafonds et les murs. Par ailleurs, elle peut être utilisée pour le plancher des combles perdus à condition d’être semi-rigide et certifiée par l’ACERMI (Association pour la certification des matériaux isolants).

Ce matériau est notamment utilisé pour l’isolation d’une toiture plate, tout comme le polystyrène, la perlite, l’argile expansée et le verre cellulaire.

En traitant le toit par l’extérieur, l’application d’un pare-vapeur et d’une membrane étanche est indispensable. Par contre, en procédant par l’intérieur, il suffit de créer une lame d’air entre l’isolant et le plafond.

Que faire avant l’isolation ?

Pour rentabiliser le cout d’isolation, vous devrez d’abord traiter les problèmes d’humidité dans votre maison. Après coup, vous pouvez isoler vost toitures, vos murs et vos planchers à l’aide de la laine de verre ou de roche sans craindre la condensation, l’infiltration d’eau et les remontées capillaires.

En effet, certaines parois nécessitent l’ajout d’un pare-vapeurs avant l’application d’un isolant. D’autres ont besoin d’un traitement hydrofuge et ignifuge avant d’être isolées.

Quelle que soit la technique à adopter, l’intervention d’un professionnel chevronné est toujours nécessaire. Cet expert est le seul à pouvoir diagnostiquer et rénover correctement votre bâtiment.